L’apprentissage des sciences dans les écoles Steiner-Waldorf

Blog de Grégoire Perra

 L’apprentissage des sciences dans les écoles Steiner-Waldorf

*
*
*
*
*
*

Dans les écoles Steiner-Waldorf, on affirme que l’apprentissage des disciplines scientifiques repose sur une méthode particulière. Cette dernière consisterait à partir systématiquement de l’observation des phénomènes pour parvenir progressivement à en dégager les lois qui y sont contenues. On affirme s’opposer ainsi à la tendance générale à l’abstraction, caractéristique de notre civilisation. On s’insurge contre la pratique pédagogique répandue consistant à faire apprendre aux élèves les lois de la Physique, de la Chimie, de l’Optique, ou d’autres sciences, sans avoir préalablement appris à observer les phénomènes naturels où elles se manifestent. Aujourd’hui, pour accréditer leur pratique, les pédagogues anthroposophes se réclament de l’esprit d’une initiative pédagogique comme « La main à la pâte », qui semble rejoindre leur projet.

Cependant, pour avoir vécu de l’intérieur la manière dont ces beaux principes sont appliqués dans la réalité quotidienne…

View original post 1 562 mots de plus

Publicités

A propos gperra

Professeur de Philosophie
Cet article a été publié dans Des spécificités "pédagogiques" ?, Le vrai visage des écoles Steiner-Waldorf. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s