L’Eurythmie dans les écoles Steiner-Waldorf : de l’Anthroposophie à visage presque découvert !

Blog de Grégoire Perra

L’Eurythmie dans les écoles Steiner-Waldorf : de l’Anthroposophie à visage presque découvert !

*

*

*

*

Dans mon témoignage paru sur le site de l’UNADFI, je n’ai pas abordé la question de l’Eurythmie. Celui-ci fait pourtant parti du dispositif par lequel l’anthroposophie est présentée aux élèves. Dans les écoles Steiner-Waldorf, on pratique en effet l’Eurythmie, cet « art du mouvement » que Rudolf et Marie Steiner ont inventé. Lorsque les pédagogues anthroposophes parlent de cette pratique aux parents, ils évoquent une sorte de danse ou d’expression corporelle. Ils vantent ses bienfaits en tant que pratique permettant une cohésion du groupe, une conscience de l’autre, de son corps, etc. Pas un mot sur les arrières-plans ésotériques de cette activité scolaire. Pourtant, Rudolf Steiner lui-même aurait dit que l’Eurythmie n’est pas une fille, mais la sœur de l’anthroposophie (Lire à ce sujet L’Eurythmie, chant visible, de Rudolf Steiner, Ed. E.A.R., Eurythmie…

View original post 2 559 mots de plus

Publicités

A propos gperra

Professeur de Philosophie
Cet article a été publié dans Des spécificités "pédagogiques" ?, Le vrai visage des écoles Steiner-Waldorf. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s