Considérations sur la rareté des témoignages concernant le milieu anthroposophique

Blog de Grégoire Perra

Considérations sur la rareté des témoignages concernant le milieu anthroposophique

Comment se fait-il qu’il y ait aujourd’hui encore si peu de témoignages d’anciens anthroposophes dénonçant les faits que je décris ? Il y a selon moi plusieurs raison à cela :

La fascination de l’œuvre de Rudolf Steiner

Tout d’abord l’aspect immense et fascinant de l’œuvre de Steiner. En effet, celle-ci fait partie de ces œuvres tellement profondes et complexes de la littérature ésotérique qu’on peut s’y plonger entièrement pendant des années, devenir un puits de science à son sujet, et pourtant avoir l’impression, après tout ce temps, d’en comprendre seulement les rudiments. C’est une sorte de grand cercle dont on n’a jamais fini de faire le tour. En outre, cette œuvre est constituée d’arrière-fonds mystérieux qui semblent donner accès aux domaines insondables de l’existence. Je pense aussi que son système est si vaste et si particulier qu’il devient peu à…

View original post 2 985 mots de plus

Publicités

A propos gperra

Professeur de Philosophie
Cet article a été publié dans L'aliénation sociale de l'Anthroposophie, Le vrai visage de l'Anthroposophie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s