Une oeuvre qui rend fou. Les flashs psycho-spirituels provoqués par les écrits de Rudolf Steiner

Blog de Grégoire Perra

Une œuvre qui rend fou

*

Les flashs psycho-spirituels provoqués par les écrits de Rudolf Steiner

*
*
*
*
*
*

L’une des questions les plus délicates restant à examiner au sujet de l’anthroposophie est la raison pour laquelle de nombreuses personnes y croient et continuent d’y croire, en dépit de tout ce qui a été dit et sera dit à son sujet. Quel est l’élément qui, dans cette œuvre, provoque une adhésion telle qu’elle a pu engendrer ce groupe humain, les anthroposophes, avec ses différents cercles et ses différentes institutions ? On peut certes évoquer des facteurs comme le goût de notre époque pour le spirituel, le surnaturel, le développement personnel, etc. On peut penser à l’expansion galopante des phénomènes sectaires, des églises évangéliques ou autres, etc. Certes, notre époque ne semble pas avoir le goût de l’exercice de la raison, ni accorder de valeur à la conduite…

View original post 3 809 mots de plus

Advertisements

A propos gperra

Professeur de Philosophie
Cet article a été publié dans L'aliénation mentale de l'Anthroposophie, Le vrai visage de l'Anthroposophie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s