Attentat à Charlie Hebdo : hommage à Charb et à Tignous

Blog de Grégoire Perra

En 1993-94, j’ai été stagiaire à Charlie Hebdo, pendant plus de six mois. Auparavant, pendant toute une année, je venais tous les mercredis, en tant que simple lecteur, correspondant étudiant, assister aux réunions de rédaction de Charlie. Je n’avais alors que 23 ans et très peu de conscience politique, mais j’étais enthousiasmé par la liberté de pensée et la créativité dont les journalistes de cette rédaction faisaient preuve. Leurs débats rédactionnels, parfois houleux et tendus, ou leurs réflexions communes pleine de sagacité sur l’actualité, a fortement contribué à la formation de mon esprit critique, à mon sens et à mon goût de la recherche de la vérité. Je sortais alors de cette dérive sectaire qu’est l’Anthroposophie et Charlie Hebdo, non seulement en tant que journal, mais aussi à travers les personnes qui le faisaient, a constitué ma première porte vers la réalité de la société de mon temps, dont les écoles…

View original post 1 479 mots de plus

Advertisements

A propos gperra

Professeur de Philosophie
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s