A propos de l’ouverture d’une nouvelle école Steiner-Waldorf à Arles en septembre 2015 (courrier d’une lectrice)

J’ai assisté aux deux conférences de présentation de la nouvelle école Steiner d’Arles, qui ouvrira à la rentrée de septembre. Je les ai trouvées démagogiques et inquiétantes ! Mais beaucoup de parents sont heureux d’entendre que la cantine sera bio (en fait végane, alors pour manger un oeuf, eh ben il faudra discuter…), que la scolarité de leur enfant sera créative et personnalisée (« …les déçus du système levez le doigt ? Ah ben voilà ! »), que cette école, tournée vers l’avenir, se donne les moyens de révéler les futurs auteurs, maîtres d’oeuvres, personnalités incontournables…  – ceci dit les diplômes délivrés seront des CAP en agro-foresterie, en agriculture.

Pas d’activité hors de l’école : une jeune fille voudrait continuer ses cours d’équitation, mais le propriétaire de l’école possède des chevaux donc le problème est réglé, hop ! Et en un instant elle perd toute vie personnelle hors de l’école.

Évidemment ce n’est pas gratuit, mais voyons aucune école n’est gratuite, puisqu’elles sont financées par les impôts. Mais si problème d’argent on pourra toujours discuter. « Discuter », pour eux ça veut surtout dire qu’ils vous parlent très longtemps, s’éloignent du propos initial et vous fatiguent l’esprit au point qu’il est difficile de revenir sur vos vraies questions personnelles.

Pour moi ces arguments à l’emporte-pièce méritaient un débat chacun (mais il y avait une ambiance maître-élève, tout le monde ne sait pas prendre la parole en public, surtout lorsque tous les « maîtres » se complètent dans la réponse). Une autre jeune fille a demandé : c’est quoi l’anthroposophie ? gros éclat de rire : « trop long à expliquer, bon il est temps d’arrêter on a répondu à pas mal de questions » (dans la 2e conférence).

L’inscription est une sélection (mail, lettre de motivation, puis, si vous convenez, entretien. Tout le monde n’est pas apte à intégrer l’école, on dirait … Et sur quels critères ? Mystère)

Quitter l’école ? « Oh mais il faut prévenir bien à l’avance car ça modifie tout un groupe » – et j’ai trouvé ça vraiment anormal : on perd aussi la liberté de partir ?

Suite à ces conférences j’ai découvert votre blog qui complétait et formulait clairement ce que je ressentais obscurément… Je me suis procuré quelques livres de Steiner, je n’ai rien compris. Il part de postulats très secs : la musique ne reflète pas l’âme, la qualité de l’art pictural est discutable, ensuite des pages et des pages de discours fastidieux et incompréhensible – comme tous les gourous – et au final il n’y a rien en dehors de l’Eurythmie et Goethe.

« Le sang est un suc tout particulier » (une conférence de Steiner) m’a retourné l’estomac… Si l’on n’est pas convaincu d’avance, tout est obscur et indigeste (sans être enseignante, j’ai un peu l’habitude de lire). Ma fille est adulte, mais si j’avais des enfants jeunes, jamais je ne les laisserais aux mains de ces personnes.

J’ai été impressionnée par leur impact sur les gens et leur puissance potentielle. L’état devrait être encore plus vigilant qu’il ne l’est déjà.

PS : Je vous ai donné quelques exemples de ce que j’ai pu lire et retenir des écrits de Steiner mais je n’ai pas fini un seul de ces sombres bouquins, je n’en n’ai pas l’intention car ça me déprime. Cependant ces lectures seraient à conseiller d’une part aux parents, pour qu’ils connaissent les bases sur lesquelles s’est construite cette pédagogie, d’autre part à ceux qui, déçus de l’école, mettent dans le même sac Steiner à Montessori et Freinet en tant que pédagogies différentes. J’ai été stupéfaite de la virulence avec laquelle certaines personnes défendaient Steiner alors qu’ils n’avaient même rien lu de lui … mais simplement parce qu’ils avaient souffert à l’école.
Advertisements

A propos gperra

Professeur de Philosophie
Cet article a été publié dans Actualités, Courrier des lecteurs intelligents, Témoignages. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour A propos de l’ouverture d’une nouvelle école Steiner-Waldorf à Arles en septembre 2015 (courrier d’une lectrice)

  1. Baume caroline dit :

    Ce courrier me rassure ,mon départ n’aura pas était vain .Tout est tellement bien vu,certainement parce que cette dame à du recul ,pour les parents c’est souvent plus compliqué pour voir les choses telles qu’elles sont.Merci pour ce témoignage .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s