Rapport 2013-2014 de la MIVILUDES : le NEW AGE, les écoles STEINER-WALDORF, les Colibris et le Printemps de l’Education

Le rapport 2013-2014 de la MIVILUDES est paru. La Mission Interministérielle y consacre une longue analyse du phénomène du NEW AGE et de ses dérives potentielles :

 *

« L’analyse du discours New Age sur Internet a pu mettre en lumière les raisons de sa particulière vivacité sur la Toile, et alors même que les tenants du New Age se reconnaissent de moins en moins dans cette appellation. La facilité avec laquelle le New Age se diffuse, le nombre de réseaux qu’il innerve et les pratiques qu’il véhicule nécessitent une certaine vigilance de la part du grand public. En effet, en tant que telle cette spiritualité, avec les pratiques qu’elle engendre, n’est pas sectaire, mais la dangerosité s’apprécie au regard du degré d’adhésion à une doctrine, à un mouvement ou à un individu, et des conséquences que celle-ci entraîne. Toutefois, parce que l’histoire du phénomène sectaire et les dérives que la Miviludes observe actuellement montrent que le New Age est un terreau favorable à l’escroquerie, au charlatanisme et à l’emprise mentale, et parce que les conditions de sa diffusion se sont transformées, il est nécessaire de réfléchir aux garanties que le politique peut offrir pour préserver les conditions pour le citoyen d’opérer un choix éclairé. » p.81
*
Élément important, la pédagogie Steiner-Waldorf et l’Anthroposophie figurent désormais clairement dans ce rapport comme l’une des composantes du NEW AGE :
*
« La pédagogie Steiner puise aux mêmes sources que le New Age, à savoir la théosophie de H. P. Blavatsky, et partage les mêmes croyances en l’astrologie et l’ésotérisme, tout en étant d’inspiration plus chrétienne. Contrairement au New Age, toutefois, le mouvement de l’anthroposophie s’est structuré autour de la doctrine d’un seul homme, Rudolf Steiner. Cf. le rapport 2000 de la MILS. » p. 81
*
Mais le rapport de la Mission Interministérielle va plus loin, mettant en garde le citoyen contre l’un des dangers du NEW AGE consistant à dénigrer systématiquement l’Éducation Nationale sur la toile afin de proposer des pédagogies alternatives « qui sont loin d’offrir toutes les garanties de sérieux ». Parmi celles-ci, la pédagogie Steiner-Waldorf est nommément désignée :
*
« Ainsi l’attention de la Mission a été attirée par l’efflorescence de créations de petites écoles privées dont certaines, en raison de l’amateurisme et du dogmatisme de leur instigateur, s’orientaient vers un fonctionnement sectaire. La Mission a ainsi pu observer le fort lobbying qui existe sur la Toile pour dénigrer l’Éducation nationale, promouvoir l’instruction à domicile ou la création d’écoles privées hors contrat, et proposer pratiques, techniques, consultations, soutiens, coachings,  etc., dans le domaine de l’éducation hors secteur public. Dans ce vaste mouvement qui s’organise sur la Toile, la Mission a constaté que certains acteurs forts s’inspirent directement de l’idéologie New Age. Tous ne le sont pas et peuvent venir d’autres horizons politiquement ou religieusement définis, et parmi les acteurs que l’on peut désigner comme New Age il faut encore nuancer cette appellation selon le degré d’adhésion de chacun (rappelons que cette vision du monde peut prendre toutes les formes, d’un imaginaire porteur à une idéologie radicale). Ainsi observe-t-on des sites pro-instruction à domicile de diverses orientations politiques, qui jouent sur les angoisses des parents pour promouvoir l’école à la maison, la création d’écoles alternatives, etc. Ils renvoient à d’autres sites «ressources», auxquels cette campagne de dénigrement profite, par exemple on relève la forte présence sur la Toile de l’association « Le printemps de l’éducation», laquelle est partie liée au mouvement alternatif des Colibris. Or, dans ce vaste champ de sites qui s’entre-répondent autour de la même thématique et d’un imaginaire commun, se trouvent référencées des pratiques éducatives défavorablement connues de la Miviludes (la page Facebook du « Printemps de l’éducation » fait de la publicité pour la pédagogie Steiner, ainsi que des techniques qui, à l’instar de ce qui se passe pour la formation professionnelle, sont issues des psychologies alternatives New Age et sont loin d’offrir toutes les garanties de sérieux (…). » p.80
*

Le rapport de la Mission souligne par ailleurs la collusion entre Pierre Rabhi, le Mouvement des Colibris et le NEW AGE : *

« Notons par exemple la présence de Pierrre Rabhi lors de la 5e  édition du congrès organisé à Reims par « Quantique Planète » (http://www.quantiqueplanete.com/), congrès dans lequel se retrouvent les thématiques New Age  comme le « changement de paradigme », les « transmutations biologiques », la « révolution du mieux-être », la « médecine akashique », l’« énergie de résonance », etc. »  p.77

L’intégralité du rapport est disponible via le site du CLPS.

Advertisements

A propos gperra

Professeur de Philosophie
Cet article, publié dans Actualités, Miviludes, Pierre Rabhi, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Rapport 2013-2014 de la MIVILUDES : le NEW AGE, les écoles STEINER-WALDORF, les Colibris et le Printemps de l’Education

  1. gperra dit :

    A reblogué ceci sur Blog de Grégoire Perra.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s