La Ministre du New-Age et du Développement Personnel

« Le rapport à l’altérité est au cœur de tout, y compris des exercices d’introspection les plus profonds, comme la méditation : plus je médite, plus je me tourne vers moi, plus j’ai envie d’aller vers l’autre. C’est ce que décrit très bien le livre Cerveau et Méditation, qui retrace huit années d’échanges entre le neuroscientifique Wolf Singer et le bouddhiste Matthieu Ricard. Ce lien à l’autre est au cœur de la vie culturelle : lorsque l’on est face à une œuvre, ou lorsque l’on est soi-même dans un processus de création, on est nécessairement au-delà de sa propre personne. Dans L’Espèce fabulatrice, Nancy Huston – l’une de mes auteures favorites – montre combien la littérature aide à connaître l’autre, et amoindrit le risque de conflit entre les hommes. C’est là que se niche la puissance à la fois émancipatrice et fraternisante de la culture, et c’est la raison pour laquelle elle n’est pas l’ornement, mais le fondement de notre société. »


Françoise Nyssen, Le Journal du Dimanche, 05/08/2017

Publicités

A propos gperra

Professeur de Philosophie
Cet article a été publié dans Domaine du Possible. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s