Le Stockmeyer : enseigner que la planète Terre est un organisme marquée d’une grande croix

Poursuivons notre lecture du 14ème, le livre de base très secret de la pédagogie Steiner-Waldorf. A la page 175, Rudolf Steiner explique à ses disciples pédagogues comment enseigner le fait qu’une immense croix constituée par les chaînes de montagnes marque la sur face de la Terre :

« 9e classe : «Je suggérerais, en prenant appui sur tout ce que l’on peut introduire dans un tel thème, de traiter dans son entier de la constitution des Alpes. Les Alpes calcaires du nord, les Alpes calcaires du sud avec toutes les vallées de cours d’eaux qui constituent les frontières, les chaînes de montagne, la subdivision, puis le paysage, des éléments de la constitution géologique, des Alpes maritimes aux Alpes autrichiennes en passant par la Suisse tout entière. En traitant des Alpes, vous pouvez évoquer de manière répétée le fait qu’une sorte de croix est en fait présente dans la structure de la terre, croix que les formations montagneuses extérieures esquissent. Prolongez les Alpes jusqu’au Pyrénées, puis jusqu’aux Carpathes, passez par les montagnes recouvertes de forêts, allez jusqu’à l’Altaï, et vous aurez une ligne est-ouest de montagnes. Se prolongeant de manière souterraine et se refermant comme un anneau autour de la terre, elle croise à angle droit la direction de la Cordillère des Andes, qui forme un autre anneau. Vous pouvez d’une très belle manière montrer aux enfants deux anneaux se rencontrant en croix comme structure de la terre. Vous obtenez par là la représentation de la terre comme un corps doté d’une organisation interne. Vous pouvez faire tout cela en n’utilisant pas un temps trop court. Vous n’avez pas besoin de traiter en une seule fois tout le thème géographique*.» 22 septembre 1920. La 9e reçoit donc le même thème (massifs montagneux en croix), que la 8e le 23 Septembre 1919, à l’époque encore en relation avec l’Atlantide et la période glaciaire, ainsi qu’avec l’étude de l’élévation et l’abaissement des masses continentales abordée à ce moment. Il avait été dit au professeur qu’il n’avait pas besoin d’épuiser le thème géographique en une seule fois! Nous aurons l’occasion d’y revenir. (…) Encore un an plus tard, le 17 juin 1921, Steiner donne le plan scolaire pour la 10e et dit au sujet de la géographie : 10e classe: «Description de la terre comme un tout morphologique et physique. En géologie il faudrait décrire la terre comme étant, dans son ensemble, formée par une sorte de croix : les deux anneaux encerclant notre globe, en direction est-ouest d’une part, en direction nord-sud de l’autre. Les formes des continents, la formation des massifs montagneux, ce qui passe dans le domaine physique. Ensuite les fleuves; là aussi, l’aspect physique: les isothermes, la terre comme aimant, le pôle nord et le pôle sud magnétiques: une étude morphologique dans ce sens. Poursuivre par l’étude des courants maritimes, des courants atmosphériques, des alizés, de l’intérieur de la terre, bref, tout ce qui concerne la terre dans son ensemble.»  » pages 175, 176 et 177

La planète Terre serait donc marquée par une immense croix, visible de façon fragmentaire par les chaînes de montagnes par endroits, et disparaissant de manière souterraine à d’autres, comme en pointillés.

Pourquoi une telle conception complètement erronée de la géologie doit elle être enseignée aux élèves dans les écoles Steiner-Waldorf ? Car, pour la doctrine anthroposophique, le Christ est l’entité cosmique du Soleil qui est venue se sacrifier sur la Terre.

NB : Les commentaires que nous faisons ici n’engagent que notre propre opinion, nourri de notre propre vécu et de nos réflexions sur les écoles Steiner-Waldorf : ils ne prétendent pas enoncer des vérités absolus.

La publication de larges extraits du Stockmeyer est rendu nécessaire par le fait que ce texte pourtant fondamental de la pédagogie Steiner-Waldorf est très peu connu alors que ce devrait être un droit des parents qui souhaitent mettre ou qui ont mis leurs enfants dans une école Steiner-Waldorf d’y avoir accès pour que leur choix puisse être éclairé. Il est également nécessaire d’en publier de longs passages en raison de fait que les représentants des écoles Steiner-Waldorf accusent facilement et à tort, y compris par le biais de procédures judiciaires ou lors de celles-ci, de decontextualiser ou de déformer les citations que nous faisons des écrits de Rudolf Steiner : de larges extraits montreront clairement toute la pensée de Steiner et tout le contexte dans laquelle certaines de ses affirmations plus que problématiques se déploient.

Nos écrits ne visent nullement à porter tort à qui que ce soit, ni aux personnes qui appartiennent au mouvement anthroposophique, ni aux professeurs qui enseignent dans les écoles Steiner-Waldorf, ni aux enfants et aux parents d’élèves de celles-ci. Ils visent faire toute la lumière sur des pratiques pédagogiques dont les fondements sont méconnus car cachés au grand public et dont les effets nous semblent relever de la dérive sectaire.

Les écoles Steiner-Waldorf et leurs représentants disposent de larges moyens de communication pour vanter les mérites de leurs pratiques ou pour contester leurs détracteurs, voire même pour les calomnier et les diffamer quand elles sont à cours d’arguments, comme c’est le cas actuellement pour moi, et comme ce fut le cas pour d’autres personnes dans le monde. Ce phénomène n’est pas nouveau et ne fait que révéler la nature de ceux qui ont recours à ces méthodes honteuses. Dans l’intérêt du public, nous entendons néanmoins faire-valoir notre droit à émettre notre opinion et à la liberté d’expression.

A propos gperra

Professeur de Philosophie
Cet article, publié dans Extraits édifiants du Stockmeyer, Non classé, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s