Le Stockmeyer : faire éprouver aux enfants par la peinture des couleurs ce que dit la Science Spirituelle à ce sujet

Poursuivons notre lecture du Stockmeyer, le livre de base très secret de la pédagogie Steiner-Waldorf. À la page 333, dans le cadre des indications générales concernant le dessin, la peinture et le modena dans les écoles Steiner-Waldorf, Rudolf Steiner explique à ses disciples pédagogues comment les cours de peinture vont permettre de diffuser chez les enfants des sentiments issus de la Science Spirituelle :

« Pour traiter entièrement le problème de l’enseignement du dessin dans le plan scolaire de Steiner, il serait nécessaire de suivre une ligne précise, qui commence dès la deuxième conférence de Nature humaine, traverse plusieurs cycles et aboutit au cycle de Torquay, après que la question a été abordée avec les points de vue les plus divers. Je ne reproduis que les phrases les plus marquantes, laissant au lecteur le soin de sentir lui-même quel est le fondement commun à toutes ces manière de voir. Dans Nature humaine (deuxième conférence), nous trouvons ceci: «Vous devez vous représenter que d’avant la naissance et continuellement, l’activité représentative pénètre en l’entité humaine, mais qu’elle est réfléchie par celle-ci. Au moment où vous refoulez par votre corps l’activité que vous avez exercée dans le monde spirituel avant votre naissance, c’est-à-dire avant la conception, vous faites l’expérience de l’activité représentative. [Et trois pages plus loin:] Si aujourd’hui, êtres physiques que vous êtes, vous vous représentez les choses, ce n’est pas à l’aide d’une force qui est en vous, mais avec celle d’une force antérieure à votre naissance et qui agit encore en vous. On pourrait penser qu’elle prend fin à l’instant de la conception; mais non, elle continue d’agir, et nous formons des représentations du fait qu’elle nous pénètre encore de son rayonnement. La vie prénatale se poursuit, se prolonge en vous; seulement, vous pouvez la réfléchir, de par une force qui réside dans votre antipathie. Si maintenant vous vous représentez quelque chose, cette activité représentative rencontre l’antipathie, et si celle-ci devient assez forte, la réminiscence surgit, la mémoire.» Il n’est, certes, pas question ici de la peinture, du modelage et du dessin, mais il en va autrement lorsque l’on passe à l’endroit correspondant du cycle de Stuttgart en 1920, dans la deuxième conférence. La troisième conférence de Méthode et pratique, après avoir précisé le sens de la théorie des couleurs de Gœthe, dit ceci: «Qu’on mette donc l’enfant en contact avec les couleurs le plus tôt possible; on fera bien d’appliquer des couleurs sur un fond déjà coloré, et l’on s’efforcera d’éveiller en l’enfant des sentiments comme peut les engendrer la conception des couleurs que propose la Science spirituelle…» page 333 et 334

« On s’efforcera d’éveiller en l’enfant des sentiments comme peut les engendrer la conception des couleurs que propose la Science spirituelle« … la Science spirituelle, c’est-à-dire l’Anthroposophie.

Pour comprendre de quels sentiments il s’agit il faut de référer à l’ouvrage Nature des couleurs, de Rudolf Steiner, aux éditions EAR.

En effet, l’Anthroposophie n’est pas seulement une doctrine, un ensemble d’idées, mais aussi un ensemble de sentiments. Quand on est anthroposophe, on doit éprouver te ou tel sentiment face à tel ou tel élément du monde. Steiner décrit quels sentiments anthrosophiques ils faut éprouver face aux couleurs dans l’ouvrage que nous avons cité, notamment.

Ce sont ces sentiments anthroposophiques que les professeurs Steiner-Waldorf reçoivent ici mission de « s’efforcer d’éveiller » chez les enfants scolarisés dans leurs écoles. Autant dire, de les manipuler.

NB : Les commentaires que nous faisons ici n’engagent que notre propre opinion, nourri de notre propre vécu et de nos réflexions sur les écoles Steiner-Waldorf : ils ne prétendent pas enoncer des vérités absolus.

La publication de larges extraits du Stockmeyer est rendu nécessaire par le fait que ce texte pourtant fondamental de la pédagogie Steiner-Waldorf est très peu connu alors que ce devrait être un droit des parents qui souhaitent mettre ou qui ont mis leurs enfants dans une école Steiner-Waldorf d’y avoir accès pour que leur choix puisse être éclairé. Il est également nécessaire d’en publier de longs passages en raison de fait que les représentants des écoles Steiner-Waldorf accusent facilement et à tort, y compris par le biais de procédures judiciaires ou lors de celles-ci, de decontextualiser ou de déformer les citations que nous faisons des écrits de Rudolf Steiner : de larges extraits montreront clairement toute la pensée de Steiner et tout le contexte dans laquelle certaines de ses affirmations plus que problématiques se déploient.

Nos écrits ne visent nullement à porter tort à qui que ce soit, ni aux personnes qui appartiennent au mouvement anthroposophique, ni aux professeurs qui enseignent dans les écoles Steiner-Waldorf, ni aux enfants et aux parents d’élèves de celles-ci. Ils visent faire toute la lumière sur des pratiques pédagogiques dont les fondements sont méconnus car cachés au grand public et dont les effets nous semblent relever de la dérive sectaire.

Les écoles Steiner-Waldorf et leurs représentants disposent de larges moyens de communication pour vanter les mérites de leurs pratiques ou pour contester leurs détracteurs, voire même pour les calomnier et les diffamer quand elles sont à cours d’arguments, comme c’est le cas actuellement pour moi, et comme ce fut le cas pour d’autres personnes dans le monde. Ce phénomène n’est pas nouveau et ne fait que révéler la nature de ceux qui ont recours à ces méthodes honteuses. Dans l’intérêt du public, nous entendons néanmoins faire-valoir notre droit à émettre notre opinion et à la liberté d’expression.

A propos gperra

Professeur de Philosophie
Cet article, publié dans Extraits édifiants du Stockmeyer, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s