Quelques exemples de la sagesse médicale de Steiner, par Roger Rawlings

«Avec la pneumonie, la cause est toujours dans le corps astral [un corps non physique qui s’incarne au moment de la puberté]. La pneumonie ne peut survenir d’aucune autre manière. »- Rudolf Steiner, THE TEMPLE LEGEND (Rudolf Steiner Press, 1997), p. 60.

«Nous devons nous demander dans quelle constellation nous vivions lorsque, dans les années 90 [c’est-à-dire dans les années 1890], l’épidémie actuelle de grippe est apparue sous sa forme bénigne. Et dans quelle constellation cosmique vivons-nous actuellement. En vertu de quel rythme cosmique l’épidémie de grippe des années 90 reapparaît-elle aujourd’hui sous une forme plus aiguë ?  » Rudolf Steiner, DU SYMPTÔME À LA RÉALITÉ DANS L’HISTOIRE MODERNE (Rudolf Steiner Press, 1976), p. 89.

« Cinq est le nombre de la maladie… Quand, un jour, la médecine en fera usage, elle pourra agir efficacement sur l’évolution de la maladie. Une partie du traitement consistera à étudier la maladie dans son évolution les premier et cinquième jours après son apparition, puis ces jours-là à la cinquième heure après minuit, et de nouveau pendant la cinquième semaine. C’est donc toujours le chiffre cinq qui détermine le moment où le médecin peut le mieux à même d’intervenir sur la maladie. » Rudolf Steiner, SIGNES ET SYMBOLES OCCULTES (Anthroposophic Press, 1974), p. 42.

« Lorsqu’une personne est atteinte de rétrécissement des reins, ce qui peut se produire en raison d’une déficiente rénale, vous pouvez observer une certaine marque au niveau de la tête… Vous pouvez voir chez chaque personne qui a une maladie rénale cette marque au niveau de la tête. » Rudolf Steiner, DES COMÈTES À LA COCAÏNE (Rudolf Steiner Press, 2001), p. 241.

« Les cendres que produit un effort de pensée renforcent les os, et ainsi les personnes atteintes de rachitisme peuvent améliorer leur état de santé si elles font l’effort de penser de manière abstraite. » – Rudolf Steiner, DU CONTENU DES CLASSES ESOTERIQUES (transcription, archives Rudolf Steiner ), GA 266, 3-14-08.

« Le rachitisme chez l’enfant peut être amélioré grâce à une étude appropriée de la géométrie.» – Rudolf Steiner, ESOTERIC LESSONS 1904-1909 (SteinerBooks, 2007), p. 291. [5])

Roger Rawlings, https://sites.google.com/site/waldorfwatchnews/

A propos gperra

Professeur de Philosophie
Cet article a été publié dans La Médecine anthroposophique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s