L’anthroposophe Tristan Chaudon, fils du Président de la Fédération des écoles Steiner-Waldorf, se prononce contre le confinement

Cela n’aura malheureusement pas manqué de se produire : après plusieurs articles de la revue anthroposophique Aether sur le Coronavirus, préconisant notamment la contamination des jeunes, un représentant de l’Anthroposophie en France, Tristan Chaudon, s’est permis de déclarer sur Twitter : « Il ne sert à rien de limiter la propagation du virus, il faut créer une immunité collective » :

Or Christian Chaudon n’est pas n’importe qui. Il est membre du Comité d’initiative de la Branche Matthias Grünewald de Colmar, rattachée à la Société Anthroposophique en France. Il est également graphiste des programmes des assemblées générales de la Société Anthroposophique en France, ce qui signifie qu’il collabore étroitement avec son Comité Directeur :

Tristan Chaudon est même une « huile » parmi le petit monde de l’Anthroposophie mondiale. Il fait parti du groupe de départ pour l’organisation et la coordination de 2014 sur la « Méditation Worlwilde », au Goetheanum. Il travaille donc aux côtés de Bon Plato, l’un des membres du Comité Directeur du Goetheanum, ou encore de Marjatta von boeschoten, la Secrétaire Générale de la Société Anthroposophique en Angleterre, laquelle siège au Conseil d’Administration de Triodos NL, la banque qui finance officiellement Extinction Rébellion.

Il est enfin le fils de Guy Chaudon, le Président de la Fédération des écoles Steiner-Waldorf en France, et intervient régulièrement sur les réseaux pour défendre la pédagogie Steiner-Waldorf.

A moins que ce tweet ait été formulé maladroitement pour dire autre chose que ce qu’il semble pourtant dire explicitement, on comprends qu’aux yeux de Tristan Chaudon le confinement « ne sert à rien » et même qu’il ne faudrait pas « limiter la propagation du virus ». Ces propos sont en parfaite adéquation avec les idées diffusées par le magazine en ligne Aether et l’article de Georg Soldner selon lequel : « Il est bon que les jeunes soient contaminés en premier (…) ». Ils ne semblent donc pas être le résultats d’une maladresse, mais d’un propos réfléchi et délibéré.

Tristan Chaudon a par ailleurs confirmé par un autre tweet du 20 mars que c’est bien le confinement qu’il critique :

Dire sur les réseaux sociaux le 20 mars que « le confinement général est non seulement inutile mais contreproductif » est grave. Cela pourrait s’apparenter à une incitation à la désobéissance civile en pleine crise sanitaire où des vies dépendent du bon respect des consignes.

Que soit interrogée la pertinence de telle ou telle stratégie sanitaire est possible et Tristan Chaudon a le droit de le faire. Mais était-il responsable de sa part, en plein effort national de confinement, d’affirmer publiquement qu’ « il ne sert à rien de limiter la propagation du virus », contredisant ainsi les consignes des autorités sanitaires ?

D’autres tweets de Tristan Chaudon semblent en outre montrer une conception étrange de la mort lorsqu’elle est provoquée par le COVID-19 :

Si l’on comprend bien ce qu’a voulu dire Tristan Chaudon, le COVID-19 ne serait pas mortel, mais ne ferait que déclencher la mort déjà présente chez les personnes. Il aurait donc seulement un rôle révélateur. Ce virus ne serait dangereux que pour les faibles. Ceci semble totalement en accord avec la conception anthroposophique du karma. En quelque sorte, pour l’anthroposophe Tristan Chaudon, tout ceux qui meurent du Coronavirus étaient de toutes façons destinées à mourir. On ne peut que s’inquiéter du fatalisme et du manque de compassion pour les malades que cette conception véhicule.

Enfin, les propos de Tristan Chaudon contiennent une forte connotation conspirationniste :

Là encore, ces propos sont révélateur de la doctrine anthroposophique, qui contient de nombreux passages complotistes. Les anthroposophes qui lisent assidûment Steiner tombent ainsi très facilement dans les divers théories conspirationnistes… quand ils ne les créent pas eux-mêmes.

Les propos de Tristan Chaudon n’engagent bien sûr pas la parole de son père, Guy Chaudon, Président de la Fédération des écoles Steiner-Waldorf en France. Il parle en son nom propre et pas au nom de quelque organisme anthroposophique que ce soit. Mais compte tenu de la proximité de Tristan Chaudon aux cercles dirigeants de l’Anthroposophie en France, dont il relaie souvent les opinions, de son activité prosélyte en faveur de l’Anthroposophie sur les réseaux sociaux, de son passé d’ancien élève d’école Steiner, de sa qualité de membre de la Société Anthroposophique en France, dont il est un éminent acteur, organisant des stages et donnant des conférences, nous pouvons penser que sa parole est assez représentative d’un milieu, celui des anthroposophes et de leurs dirigeants, et traduit ce que ceux-ci pensent vraiment au sujet de la crise du Coronavirus et de l’injonction de suivre les consignes des autorités politiques et sanitaires, que l’on retrouve pourtant clairement mise en exergue sur certains sites anthroposophiques, comme celui de la Société Anthroposophique en France ou de l’AREMA (association des médecins anthroposophes). Soit Monsieur Tristan Chaudon ne semble pas avoir bien compris cette injonction, soit cette injonction ne correspond pas aux opinions actuellement en circulation parmi les anthroposophes, en dépit des déclarations officielles de leurs représentants.

Si la Fédération des écoles Steiner-Waldorf condamne de tels propos, qu’elle le dise ! Il serait impensable que Tristan Chaudon bénéficie d’indulgence de la part de cette institution en raison de ses relations familiales. Et si la Société Anthroposophique en France fait de même, qu’elle exclue Tristan Chaudon, comme elle a exclue Charles Le Goff, qui tenait des propos racistes sur sa chaîne YouTube : il ne saurait y avoir deux poids deux mesures. On ne peut écrire « avec insistance » sur le site de la Société Anthroposophique en France qu’il faut respecter les consignes des autorités et laisser l’un des membres éminents de l’institution dire publiquement le contraire à plusieurs reprises, à moins d’être en total désaccord avec soi-même, ou refuser de prendre ses responsabilités.

Pour ma part, il ne s’agit pas d’accabler Tristan Chaudon à titre personnel, mais de pointer la responsabilité des discours véhiculés dans le milieu anthroposophique, notamment par les articles du magazine en ligne Aether, qui préconise par exemple une contamination massive des jeunes, sans semble-t-il réaliser le coût en vies humaines d’une telle mesure. Et sur le plan de la communication, comment un mouvement qui est déjà accusé de propager sciemment la rougeole (voir les déclarations du médecin scolaire d’une école Steiner-Waldorf dans le reportage de Complément d’enquête sur France 2), peut-il se permettre de prôner la contamination des jeunes par le Coronavirus aujourd’hui, à moins d’être totalement inconscient, non seulement de la gravité de la situation sanitaire du pays, mais aussi des dégâts de tels propos sur l’image publique de l’Anthroposophie ? Il me semble que le caractère dogmatique de la doctrine anthroposophique et de ceux qui la défendent peut seul expliquer des préconisations comme celle-ci, ainsi que la déclaration de Tristan Chaudon, qui en découle logiquement.

A propos gperra

Professeur de Philosophie
Cet article, publié dans Coronavirus et Anthroposophie, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour L’anthroposophe Tristan Chaudon, fils du Président de la Fédération des écoles Steiner-Waldorf, se prononce contre le confinement

  1. Giroud dit :

    C’est ça l ‘endoctrinement, on a raison contre le mode entier ! Peux importe le nombre de morts !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s