La petite cagnotte qui monte, qui monte…

Cher(e)s ami(e)s,

Chers lecteurs et lectrices de mes blogs,

Chers soutiens et défenseurs de la liberté d’expression,

Il y a 10 jours, je vous annonçais la venue du prochain procès intenté par les anthroposophes, celui diligenté par la CNP MEP SMA, l’association des médecins anthroposophes français.

La médecine anthroposophique a été particulièrement bien décrite dans ses pratiques et dans ses fondements par un reportage de Complément d’enquête sur France 2, que je vous invite à revoir :

https://mobile.francetvinfo.fr/sante/video-anthroposophie-letrange-medecine_3740177.html#xtref=https://www.google.com/

Un tel reportage montre clairement, si ce n’était déjà fait, la légitimité qu’il y avait de ma part à témoigner de ce que je savais de la médecine anthroposophique en tant qu’ancien patient et anthroposophe, durant plus de trente ans.

Grâce à la mobilisation qui s’en est suivie depuis 10 jours, la cagnotte destinée à payer mes frais d’avocat pour le prochain procès a augmenté de près de 1000 Euros, atteignant désormais 2140 Euros sur les 5000 nécessaires à cette prochaine procédure. Je suis très reconnaissant et très fier de la générosité qui se manifeste ainsi à mon égard, de la part de nombreuses personnes venant de tout horizons et soucieuses des dangers que l’Anthroposophie fait peser sur notre société, signifiant par la même occasion l’importance du travail de lanceur d’alerte que j’effectue sur ce sujet depuis 10 ans.

Pour que je puisse me défendre correctement face à une multinationale qui a les moyens de lancer de multiples procédures en s’appuyant sur ses diverses émanations, sur l’argent de ses adeptes ou sur les dons de ses firmes, il est nécessaire que le mouvement se poursuive. C’est pourquoi j’invite à nouveau à contribuer à ma cagnotte avec le lien ci-dessous :

https://www.okpal.com/soutenir-gregoire-perra-contre-les-medecins-anth/#/

Je vous sollicite également pour faire suivre et circuler cette information sur les réseaux sociaux, ou vers vos connaissances qui pourraient se sentir concernées.

Ces procédures contre moi sont un combat de longue haleine, où la possibilité de tenir financièrement sera aussi importante que celle de tenir moralement. Pour ma part, je fais et ferais ce qu’il faut pour que ces deux conditions soient remplies. Je n’ai que peu de ressources financières personnelles, mais j’ai de grandes ressources morales individuelles et je ne fléchirai pas face à mon adversaire, aussi basses et répugnantes que soient les attaques qu’il dirige à mon encontre et les méthodes qu’il utilise.

Je vous tiendrais au courant de la date du prochain procès, qui se tiendra au TGI de Strasbourg. Je vous inviterai à venir m’y soutenir et y assister, si c’est dans vos possibilités.

Au dernier procès, du 9 juillet 2019, les anthroposophes étaient venus en masse, de tout les coins de la France, pour être aux premiers rangs de ce qu’ils espéraient être une mise à mort judiciaire, absolument confiants du verdict à venir, galvanisés par leurs dirigeants, exultant à chaque intervention « bien préparées » (selon les propres mots de la Fédération des écoles Steiner-Waldorf) de leurs « témoins », se montrant agressifs au point que notre avocate suppléante nous mette en garde et nous conseille de demander à la sécurité du tribunal de se tenir sur ses gardes, occupant tout les sièges de la salle et obligeant de fait les quelques personnes qui étaient venues pour moi à rester au dehors, embaumant l’assistance de fragances grasses de produits cosmétiques Weleda dont ils s’etaient copieusememt enduits le matin, tressaillant de bonheur à chaque insulte ou propos calomnieux que leur avocat proférait contre moi… Ce qui ne les a pas empêcher de perdre en première instance le 1er octobre 2019 !

Au prochain procès, il sera important de leur rappeler que ni la Justice ni la salle d’audience ne sont leurs propriétés, mais celles de la République, et que leurs tentatives d’instrumentalisation pour obtenir mon silence méritent d’être dénoncées par l’opinion publique et sanctionnées par les autorités compétentes.

En vous remerciant chaleureusement,

Grégoire Perra

A propos gperra

Professeur de Philosophie
Cet article a été publié dans Non classé, Trois nouveaux procès et une campagne de diffamation. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s