L’année 2020 et l’anthroposophie

Si l’année 2020 a été dure pour tout le monde, elle aura eu au moins un aspect positif : avec la pandémie de la Covid-19, l’anthroposophie a révélé comme jamais sa nature au grand public.

Non seulement par les propos du médecin anthroposophe Thomas Cowan, qui ont fait le tour du monde, expliquant l’apparition du virus par les effets de la 5G, mais aussi par les discours révélateurs de la Section Médicale du Goetheanum, préconisant des bains de soleil et de cultiver ses relations sociales pour se protéger, ou encore la Section Agricole, affirmant que l’Agriculture Biodynamique pouvait contrecarrer des épidémies comme celle que nous connaissons, tout ceci a révélé le caractère dangereux pour la civilisation du mouvement anthroposophique.

Avec ces propos viraux, qui ont même finit par faire réagir les modérateurs de grands réseaux sociaux comme YouTube ou Twitter, les anthroposophes sont apparus ouvertement comme des tenants de thèses conspirationnistes, complotistes, anti-vaccination, etc. Ils sont aussi apparus, dans le monde virtuel mais aussi dans le monde réel, à la pointe des manifestations contre les mesures sanitaires, particulièrement en Allemagne.

Dans ce contexte est également devenu évident le rôle des écoles Steiner-Waldorf comme lieux particulièrement propices à la diffusion de discours antiscientifiques, ou comme vectrices de ces mouvements sociaux contestataires. D’autres aspects problématiques de ces structures devraient également éclater prochainement.

Il est ainsi devenu clair, en 2020, que nos sociétés doivent considérer d’urgence l’anthroposophie et ses manifestations comme une réelle menace potentielle, que l’on ne peut plus ignorer comme cela a été fait durant trop longtemps.

Espérons que l’année 2021 sera maintenant l’occasion de se saisir du problème, en France et dans le monde. C’est à présent aux autorités politiques d’agir. Nous avons tous compris qu’il en va de de l’avenir de notre civilisation.

Grégoire Perra

A propos gperra

Professeur de Philosophie
Cet article a été publié dans Coronavirus et Anthroposophie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s