Une traduction espagnole que j’attendais depuis longtemps

Ceux qui connaissent ma passion pour la langue espagnole et l’Amérique Latine comprendront ma joie aujourd’hui de pouvoir publier la première traduction en espagnol de mon article de 2011 :

L’endoctrinement des élèves à l’Anthroposophie dans les écoles Steiner-Waldorf !



En effet, depuis plusieurs années que je voyage sur le continent sud-américain, visitant ses nombreux pays, j’ai pu constater avec tristesse à quel point les anthroposophes et les écoles Steiner-Waldorf avaient le champs libre là bas.

Pas le moindre organisme équivalent à notre Miviludes, pourtant déjà insuffisante et menacée ! Pas d’associations comme l’UNADFI, le CLPS, le CCMM ou le CAFFES, avec leurs réseaux de vaillants bénévoles luttant contre les sectes ! Pas d’Etats suffisamment forts pour protéger les citoyens sud-américains contre les mouvements et dérives sectaires, qui fleurissent sous ces latitudes.

Au contraire, une culture andine qui, sous pretexte d’une réappropriation de la cosmovision ancestrale autochtone, laisse la porte grande ouverte aux mouvements de la mouvance du New-Age. Alors qu’il s’agit en réalité d’une nouvelle forme de colonialisme, à la fois allemand et new-age, comme j’avais eu l’occasion de m’en apercevoir lors de mon premier voyage sur ce continent :

https://gregoireperra.wordpress.com/2012/08/01/visite-dune-ecole-steiner-waldorf-au-bresil/amp/

Dans ce contexte, non seulement personne ne se méfie des écoles Steiner-Waldorf, mais l’anthroposophie qui la sous-tend peut même attirer des adeptes en se grimant de manière à apparaître comme une résurgence de ces cultures disparues. Aujourd’hui, grâce au travail patient et bénévole d’une personne qui a toute ma gratitude, mon premier article est enfin traduit.

Enfin, les parents et les enfants qui ont d’une manière ou d’une autre affaire à ces écoles là-bas auront désormais les moyens de se renseigner !

Enfin, ils pourront être avertis de l’existence de l’anthroposophie et de la vraie nature de cette doctrine, qui déclare notamment que les peuples d’Amérique du Sud sont une sorte de roue de secours de l’Histoire, un pis-aller de la sixième époque post-atlantéènne à venir qui ne peut selon Steiner s’accomplir pleinement qu’au sein des peuples slaves fécondés par l’âme des peuples germaniques et aryens.

Grâce à la traduction de cet article, écrit en 2011, ils pourront aussi connaître l’ensemble des liens qui unissent les écoles Steiner-Waldorf à la Société Anthroposophique Universelle, organisation qui se donne pour mission de faire advenir une civilisation anthroposophique mondiale.

Enfin, ils pourront reconnaître les mécanismes de dissimulation et les stratégies d’un endoctrinement insidieux aux idées ésotériques de Rudolf Steiner.

Voici donc le lien de cette traduction :

https://veritesteiner.wordpress.com/2021/03/21/el-adoctrinamiento-de-los-alumnos-a-la-antroposofia-en-las-escuelas-steiner-waldorf/

Amigos, amigas, es para compartir !

Grégoire Perra

A propos gperra

Professeur de Philosophie
Cet article a été publié dans Parutions en espagnol. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s