La Fédération des écoles Steiner-Waldorf en France finit par avouer son manque de transparence, son non-respect des normes et  l’administration chaotique de ses écoles. Encore un effort ! | Das Goetheanum

https://dasgoetheanum.com/mehr-transparenz-fuer-waldorf-in-frankreich/

Sous la pression des témoignages des victimes, la Fédération des écoles Steiner-Waldorf en France finit par concéder quelques dysfonctionnements. Mais c’est pour mieux continuer à dissimuler le problème essentiel : le lien de cette « pédagogie » à la doctrine sectaire de l’anthroposophie et à la Société Anthroposophique, source de tout ces dysfonctionnements, et de bien d’autres autrement plus graves encore.

Encore une fois, c’est un Defèche qui est chargé de la communication d’une instance de l’anthroposophie.  Le rôle de cette famille dans l’anthroposophie en France devra un jour faire l’objet d’une enquête approfondie. Il paraît étrange que cette « dynastie anthroposophique », avec une ou deux autres familles, se retrouve en effet à avoir systématiquement l’un ou l’autre de ses membres aux postes clefs des institutions liées à l’anthroposophie en France.

Je retiens également la volonté des dirigeants de la Fédération, à nouveau, de mettre sur le compte de fautes individuelles des professeurs les faits graves qui ont été rapportés dans la presse dernièrement.  Alors que ceux-ci n’ont pas, selon moi, pour cause des initiatives ni des manquements individuels, mais le rapport des enseignants et de ces écoles à l’anthroposophie.

En outre, la Fédération tente de faire passer pour un effort de transparence la création d’un nouveau site qui reproduit pourtant les mêmes discours et les mêmes mensonges que l’ancien, avec seulement des textes plus léchés et une mise en page plus professionnelle.

Cette mauvaise foi, constitutive de la communication des représentants de la Fédération des écoles Steiner-Waldorf et de l’Anthroposophie, montre encore une fois qu’il ne sera pas possible de reformer ces structures et ces institutions liées à l’anthroposophie, et qu’il faudra bien se résoudre un jour à les interdire.

A propos gperra

Professeur de Philosophie
Cet article a été publié dans Actualités. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s