LREM fait la promotion de la médecine anthroposophique

Sur le site officiel de La République en Marche, une vidéo donne la parole à Sonia Bellouti, responsable de la firme anthroposophique Weleda.

Elle y déclare que son cancer du sein et la maladie doivent être vécues comme « une chance »…

https://t.co/JNMlMQuVg4

Selon la médecine anthroposophique, la maladie serait « une bénédiction ». Elle nous serait offerte par les puissances cosmiques pour nous aider à purifier notre karma. La guérison serait souhaitable, mais sous une forme qui engage les forces d’auto guérison du corps humain. Cette conception est notamment développée par le médecin anthroposophe C.F.C. MEES, qui reprend les thèses de Rudolf Steiner.

Pour lui, il faut voir sa maladie, y compris quand celle-ci est mortelle, comme une opportunité pour progresser spirituellement.

https://t.co/HG3XyLDqU0

Conformément à la stratégie de communication des anthroposophes, qui consiste toujours à atténuer / édulcorer les propos de Steiner pour les rendre acceptables, ou en procédant par de discrètes allusions, S. Bellouti ne parle pas directement dans cette vidéo de « benediction ». Elle parle habilement de « chance ».

Mais son livre est cité à de nombreuses reprises dans cette vidéo diffusée sur le site de LREM, dans le cadre de la Campagne Octobre Rose. Or ce livre est bel et bien une ode à l’auto-guérison, concept anthroposophique dangereux. Certes, dans cette vidéo, Sonia Bellouti explique qu’elle a accepté les traitements de la médecine scientifique qu’on lui proposait (chimiothérapie, radiothérapie, etc.). Elle incite également les femmes à se faire dépister, ce qui est tout à son honneur.

Mais, à mon sens, le propos est de fait neutralisé par la promotion de son livre, qui fait l’apologie des « médecines douces ».

D’autre part, son appartenance à la firme Weleda, mise en cause récemment par le journal Sciences et Avenir pour ses traitements à base de gui pour lutter contre le cancer, rendait la personne de Sonia Bellouti particulièrement inapropriée à intervenir dans une campagne nationale contre le cancer du sein :

https://t.co/FsXeO61UWM

Faut-il rappeler à La République en Marche, parti au pouvoir, les victimes de ces traitements de la firme Weleda qui ont été suivis par certains médecins anthroposophes, comme l’a bien montré le reportage de Louis Milano-Dupont, sur France 2 ?

https://t.co/1rO0XPzYBH

La question qui doit se poser à tous à présent est la suivante :

Comment Sonia Bellouti, responsable de chez Weleda, a-t-elle pu se retrouver sur une vidéo officielle de LREM dans le cadre de la campagne Octobre Rose ?

Qui a proposé son nom ? Est-ce Marlene Schiappa ? Est-ce quelqu’un d’autre, de plus haut placé encore ?

En effet, la Ministre Déléguée à la Citoyenneté et responsable de la Miviludes est celle qui a postfacé ce livre de Sonia Bellouti, comment je l’expliquais dans un précédent article : Marlene Schiappa et l’anthroposophie.

C’est aussi Marlene Schiappa qui a failli participé à un podcast New Age avec Madame Ghesquiere, comme cela a été révélé dernièrement par @l_extracteur :

https://t.co/5hXLGQvYMc

Or Madame Ghesquiere et Madame Bellouti ont des liens étroits, puisque cette dernière tenait dans Femininbio une rubrique intitulée « Seins de corps et d’esprit ».

Toujours est-il que cette énième collusion de La République en Marche et de l’anthroposophie est grave ! Après la nomination d’une Ministre très proche de l’anthroposophie ayant ouvert une école Steiner-Waldorf, Madame Nyssen. Après avoir été soupçonnée d’avoir failli faire disparaître la Miviludes en accédant à la demande des anthroposophes :

https://t.co/r7zMVZO4wP

Après que Madame Brigitte Macron soit intervenue en personne pour favoriser la création de l’A-MCA, où la médecine anthroposophique était représentée :

https://t.co/F7nOZDwt2t

Nous avons à présent la Ministre Déléguée à la Citoyenneté qui a collaboré à un ouvrage d’une anthroposophe de la firme Weleda et qui est peut-être intervenue pour que son parti la fasse intervenir sur son site officiel !

Cela commence à bien faire ! A faire beaucoup ! Beaucoup trop !

Les liens entre LREM et l’anthroposophie doivent être coupés ! Comme ils doivent être coupés également chez tous les autres partis politiques !

Tous les liens ! Vite et bien !

Une Commission d’enquête parlementaire et sénatoriale est pour cela nécessaire !

Les valeurs de la République sont en jeu.

Grégoire Perra

A propos gperra

Professeur de Philosophie
Cet article a été publié dans Politique française et Anthroposophie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s