Médecines complémentaires : terrain miné | Le Quotidien du Médecin

https://www.lequotidiendumedecin.fr/actus-medicales/sante-publique/medecines-complementaires-terrain-mine

La Miviludes dont 39 % des saisines concernent la santé, a alerté en juillet sur l’augmentation des risques d’embrigadement avec la pandémie. Et les passes d’armes se répercutent en justice, comme à Strasbourg où, pour avoir pourfendu sur son blog la médecine anthroposophique, un courant ésotérique prônant les médecines douces, le philosophe Grégoire Perra a fait l’objet d’une plainte pour diffamation de la part d’une association de praticiens adeptes, avant d’être relaxé en octobre avec dommages et intérêts.
De son côté, le gouvernement peine à se positionner. L’agence des médecines complémentaires et alternatives (A-MCA), créée en 2020 avec le soutien de Cédric Villani, président de l’Office parlementaire de l’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST), n’a pas été adoubée par les autorités publiques. Pire, elle s’est rapidement vue accusée d’être un lobby pro « pseudo-médecines ». Et dans un communiqué publié en juillet, l’Académie de médecine écrit en creux qu’il ne s’agit pas d’une agence, « dans la mesure où l’usage

A propos gperra

Professeur de Philosophie
Cet article a été publié dans Trois nouveaux procès et une campagne de diffamation. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s