Pour les pédagogues Steiner-Waldorf, certains élèves sont possédés par des démons !

Pour les pédagogues Steiner-Waldorf, certains élèves sont possédés par des démons !

*

*

*

Voici un exemple de consignes pédagogiques que suivent les pédagogues Steiner-Waldorf se référant à l’anthroposophie de Rudolf Steiner. Il est extrait d’un volume de conseils  pédagogiques, dont le premier tome a été édité par la Fédération des écoles Steiner-Waldorf en France. Selon cet extrait, certains élèves dont les enseignants auraient la charge ne seraient pas des êtres humains, mais des démons qui se seraient incarnés dans des corps humains. Ils croient au phénomène de la possession ! La question qui se pose après une telle lecture ne peut être que celle-ci : est-il possible de confier l’éducation d’enfants à des pédagogues susceptibles de croire qu’ils ont affaire à des démons et non à des enfants, et de les traiter comme tels ?

*

Dr. Steiner : « Cette petite fille L., en première classe, doit avoir quelque chose de très mauvais à l’intérieur d’elle-même. Nous ne pouvons pas faire grand chose pour elle. Aujourd’hui, il y a de plus en plus de cas d’enfants qui naissent avec une forme humaine, mais qui ne sont pas vraiment des êtres humains du point de vue de leur « Je supérieur » [le plus grand élément de l’être spirituel de la personne]. Ils sont en revanche remplis avec des êtres qui n’appartiennent pas au genre humain. Un assez grand nombre de personnes sans « moi » sont nés depuis l’année 1890. En fait, il ne s’agit pas de réincarnations d’êtres humains, mais de formes humaines remplies avec une sorte de démon naturel. Il y a un nombre conséquent de personnes âgées qui vivent parmi nous, mais qui en fait ne sont pas des êtres humains. Ils ne sont humains qu’en ce qui concerne leur forme naturelle. Nous ne pouvons pas créer une école pour les démons. »
*
« Imaginez ce que les gens diraient si ils apprenaient que nous disons qu’il y a des gens qui ne sont pas des êtres humains. Néanmoins, ce sont des faits. Notre culture ne serait pas soumise à un tel déclin si l’on pouvait réaliser qu’un certain nombre de gens, dont le comportement est impitoyable, sont devenus quelque chose qui n’est pas humain. Ils sont plutôt des démons à forme humaine. »
*
« Néanmoins, nous ne devons pas crier ce genre de choses sur tous les toits. Nous rencontrons déjà une opposition suffisamment grande. Ces choses-là sont vraiment choquantes pour la plupart des gens. J’ai déjà causé un choc important dans l’opinion quand j’ai affirmé dernièrement qu’un illustre professeur d’université, après un très court laps de temps entre la mort et une nouvelle renaissance, s’était réincarné en un scientifique noir. Nous ne devons pas crier ce genre de choses sur tous les toits. »
 *
(Rudolf Steiner, Conseils, réunions avec les professeurs de la première école Waldorf de Stuttgart, Anthroposophique Press, 1998, pp 649-650.)

Pour plus de détails sur ce sujet, je recommande la lecture d’un article en anglais de Pete Karaiskos….

Advertisements

A propos gperra

Professeur de Philosophie
Cet article, publié dans Le vrai visage des écoles Steiner-Waldorf, Une pédagogie dangereuse, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s