Pierre Rabhi et ses liens avec les écoles Steiner-Waldorf et l’Anthroposophie

Dans un précédent article (Lire : Pierre Rabhi, la Biodynamie et l’Anthroposophie), j’ai déjà exposé les liens qui existent entre Pierre Rabhi et le mouvement anthroposophique, à partir des informations dont je dispose en tant qu’ancien anthroposophe et ancien professeur Steiner-Waldorf. Bien que ces liens soient à mon sens très étroits, on n’en trouve peu de confirmations externes dans la presse, l’intéressé prenant sagement soin de ne pas trop les étaler publiquement, pour des raisons que l’on peut comprendre. Toutefois, l’école Perceval de Chatou, dans une rubrique interne de son site, nous apprend que Pierre Rabhi est venu faire une conférence dans ses murs auprès de ses élèves, le 22 juin 2016. À cette occasion, les pédagogues anthroposophes n’ont pas manqué de faire valoir auprès des élèves les liens entre cette personnalité médiatique et la doctrine ésotérique de Rudolf Steiner, allant même jusqu’à détailler le déroulement biographique de cette rencontre et comment un ouvrage de l’un des disciples de Rudolf Steiner est devenu le livre de chevet du fondateur de l’agro-écologie. Ce procédé de présentation de Pierre Rabhi aux élèves en soulignant ses liens à l’Anthroposophie, comme je l’ai déjà exposé, constitue un moyen subtil pour endoctriner les élèves à l’Anthroposophie, en donnant à cette dernière le cachet d’une personnalité (apparemment) extérieure aux cercles du milieu anthroposophique, et qui plus est médiatique. Nous reproduisons donc ci-dessous intégralement le texte en question, texte que les journalistes qui se permettent encore de faire ici ou là l’apologie de cette personnalité du monde de l’écologie française feraient bien de connaître s’ils veulent rendre compte honnêtement de toutes les facettes de cet homme.

Voici le texte tel qu’on peut le trouver sur le site de l’école Steiner-Waldorf de Chatou :

(http://www.ecoleperceval.org/rencontre-avec-pierre-rabhi/)

SONY DSC

Après du Sahara aux Cévennes, de Lablachère à Chatou ! Plusieurs classes du Collège et du Lycée de l’École Perceval ont eu le privilège de bénéficier de la présence de l’agroécologiste, écrivain et philosophe Pierre Rabhi pendant une heure dans la grande salle pour répondre à leurs questions. La venue de ce grand homme à Chatou est à l’initiative de l’association Dogon Nature qui a organisé une conférence en soirée sur le thème « Agro-écologie et autonomie alimentaire ». C’était donc une opportunité unique pour l’école que d’organiser une rencontre entre cet homme foncièrement moderne et les élèves de l’école. Pourquoi ? Parce qu’au-delà de ses messages résolument écologistes et humanistes, il existe un lien fort entre Pierre Rabhi et les écoles Steiner-Waldorf et en particulier l’école Perceval, où il était déjà intervenu en 2003. Tout d’abord, si Rudolf Steiner est à l’origine de la pédagogie que nos enfants ont la chance de connaître, il est aussi, avec son disciple Ehrenfried Pfeiffer l’un des pionniers de l’agriculture biologique/biodynamique. Et ce sont ces pratiques agricoles et leur vision du Vivant qui ont inspiré Pierre Rabhi qui a ensuite développé le concept d’agroécologie. Ayant pour objet la relation harmonieuse entre l’humain et la nature où « l’homme est un participant favorable à la vie et non contre elle », l’agroécologie est à la fois une pratique agricole et une éthique de vie. Elle considère « le respect de la terre nourricière et la souveraineté alimentaire des populations sur leurs territoires comme les bases essentielles à toute société équilibrée et durable ». C’est en effet le docteur Pierre Richard, notamment à l’origine de la création du Parc national des Cévennes, qui a suggéré à Pierre Rabhi de se pencher sur le livre du biologiste E. Pfeiffer « La Fécondité de la Terre » (base de la méthode biodynamique en agriculture) qui fut l’un de ses livres de chevet dans lequel « les textes élèvent et suscitent la réflexion autant que l’émerveillement ». Le lien est donc particulier entre l’école et Pierre Rabhi puisque un des arrières petits-enfants de Pierre Richard parcoure la rue d’Eprémesnil pour venir à l’école.

SONY DSC

Cette rencontre exceptionnelle a été l’occasion pour les élèves d’échanger sur l’origine de son engagement, son expérience de l’agroécologie en France et à l’international et sa vision de l’éducation. Il a également souligné l’importance du respect de la nature et du vivant et de l’engagement individuel pour transformer nos sociétés et faire face aux défis d’aujourd’hui et de demain. Merci Pierre pour tous ces beaux messages et ce moment que tu as accordé aux élèves

Advertisements

A propos gperra

Professeur de Philosophie
Cet article a été publié dans La Biodynamie, Pierre Rabhi. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Pierre Rabhi et ses liens avec les écoles Steiner-Waldorf et l’Anthroposophie

  1. gperra dit :

    Si si ça marche

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s