Le voyage de classe dans les écoles Steiner-Waldorf : un moment propice à l’endoctrinement des élèves

L’endoctrinement des élèves à l’Anthroposophie dans les écoles Steiner-Waldorf est une pratique constante, insidieuse et permanente. Tout les âges sont concernés. Les méthodes sont multiples. Mais certains moments sont plus particulièrement propices que d’autres. Ainsi, les voyages de classes et les stages.

En effet, les voyages de classes sont nombreux dans les écoles Steiner-Waldorf. On en compte au moins un par an. À première vue, les parents pourraient penser qu’il s’agit d’une opportunité pédagogique intéressante pour leurs enfants, une manière de leur faire vivre d’autres expériences, de les extraire du cadre pédagogique traditionnel pour apprendre autrement, etc. Car c’est en ce sens que communiquent les pédagogues Steiner-Waldorf lors des réunions de parents pour expliquer les raisons de ces nombreux voyages.

En réalité, selon moi, les voyages de classe dans les écoles Steiner-Waldorf servent surtout à créer des moments particulièrement propices à l’endoctrinement des élèves à l’Anthroposophie. En effet, lorsque j’étais moi-même élève dans une école Steiner, je me souviens que c’est par le biais du stage agricole organisé en 10ème classe (seconde de Lycée) que j’avais été converti (consciemment) à la Biodynamie et à l’Anthroposophie qu’il y a derrière, c’est-à-dire cette doctrine ésotérique et mystique délirante à laquelle croient les anthroposophes. Ainsi, on nous avait fait rencontrer le célèbre anthroposophe et fondateur de la Biodynamie en France, Claude Monziès, qui nous donnait des conférences anthroposophiques le soir et venait l’après-midi se baigner dans un étang du Domaine de l’Ormoy en notre compagnie, au grand déplaisir des filles de ma classe, qui se plaignaient de ses mains balladeuses, comme je le raconte dans Ma vie chez les anthroposophes.

Pourquoi les pédagogues anthroposophes procèdent-ils de cette manière ? Selon moi, ceux-ci ont parfaitement compris que les voyages de classe constituent des moments propices à l’endoctrinement des élèves, car ces derniers sont alors coupés de leurs parents et de leurs repères habituels, ce qui les rends plus fragiles et donc plus réceptifs. De plus, c’est aussi un moment privilégié pour leur faire rencontrer des pontes du mouvement anthroposophique, qui ne seront toutefois pas présentés comme tels, mais que l’on introduira comme des spécialistes dans tel ou tel domaine. Claude Monziès nous avait été ainsi présenté comme un spécialiste de la question agricole.

Or ce procédé qui était à l’oeuvre à mon époque l’est encore aujourd’hui. En effet, nous avons appris que, pour la deuxième fois consécutive, l’école Steiner de XXX s’apprête à organiser un voyage de classe avec les élève de 6ème classe, dont le thème sera la Minéralogie et l’Astronomie. Or la maîtresse de cette classe a profité de l’occasion pour inviter à ce voyage un anthroposophe nommé René Becker, qu’elle présente comme un spécialiste de la minéralogie et de l’astronomie, ainsi que de l’agriculture biologique et biodynamique. Le mail envoyé aux parents par la professeur de classe au sujet de ce stage qui aura lieu du 6 au 10 mai 2019 est tout à fait éloquent quant à sa volonté de dissimulation de la véritable identité de René Becker :

« Chers parents,

Tout d’abord un grand merci pour votre participation au marché de Noël, c’est toujours un moment fort de la vie de l’école, et très apprécié des enfants notamment.

Je me permets ce mail pour vous informer au sujet de l’heure des arrivée des enfants en classe le matin.
A 8h45 j’ai généralement au mieux la moitié de la classe de présente, et les arrivées s’échelonnent jusqu’à 9h.
Comme je l’ai dit aux enfants, je sais que nous sommes en région parisienne et j’ai tout à fait conscience des difficultés de trafic (je viens moi-même d’assez loin). Pour rappel l’accueil se fait entre 8h30 et 8h45, et je suis bien souvent à partir de 8h15 en classe.

Je vous remercie de faire votre possible, ou de le rappeler à vos enfants pour ceux qui viennent seuls, afin que les retards soient plus exceptionnels.

J’en profite pour vous signaler que certains enfants sont très fatigués le matin. Je sais que les heures de coucher sont à apprécier suivant l’enfant, et que vous connaissez bien les besoins de votre enfant; je souhaitais juste vous informer que des enfants présentent de réels signes de fatigue. Or il reste encore 3 semaines avant les vacances de Noël.

Pour information, nous sommes en période de géométrie, merci d’aider votre enfant à penser à son matériel (règle, crayon à papier, gomme, compas), car certains élèves n’ont pas leur matériel.

Enfin, quelques mots sur le voyage de classe qui aura lieu en mai en Bourgogne, à la ferme St Laurent. Nous avons la chance de pouvoir bénéficier de l’accompagnement de René Becker, ancien agriculteur bio, formateur en biodynamie … et animateur de classes vertes. Je l’ai rencontré ce week-end et nous allons organiser un séjour autour de la minéralogie et l’astronomie. Il a beaucoup d’idées et de projets qui promettent d’être passionnants.
J’ai déjà travaillé avec lui lors d’un voyage de classe en botanique, et les élèves l’avaient beaucoup apprécié.

Je vous en dirai davantage dès que le projet sera plus avancé. Si certains parents souhaitent accompagner ce voyage, qu’ils n’hésitent pas à se rapprocher de moi.

Petits rappels : Fête de trimestre samedi matin 14 décembre, il y a école ce jour-là. Prochaine réunion de classe : mardi 29 janvier.

Et je reste disponible pour des rendez-vous individuels.

Je vous souhaite une bonne fin de soirée.

Bien à vous
XXX XXX »

Ce que cette enseignante se garde pourtant bien de dire au parents des élèves de cette classe, c’est que René Becker est d’abord et avant tout le Secrétaire général de la Société Anthroposophique en France ! Il est également membre du Comité directeur de la Société Anthroposophique en France !

Quelles sont ses compétences en Botanique, en Minéralogie ou en Astronomie ? A-t-il des diplômes universitaires dans ce domaine qu’il pourrait produire ? A mon avis, ses compétences sont surtout celles que reconnaissent les anthroposophes, c’est-à-dire ces conceptions étranges selon lesquelles les minéraux seraient des entités cosmiques liés aux planètes, ou des expressions de la volonté de l’Homme (comme Steiner l’affirme dans son ouvrage Nature Humaine), que les plantes seraient quant à elles des expressions exteriorisées des sentiments humains, que les étoiles appartiendraient à une sphère en dehors du temps et de l’espace, etc. Et ce sont ces conceptions qu’il souhaite probablement communiquer aux élèves dans les nombreux « projets passionnants » qu’il est en train d’élaborer avec cette enseignante complice.

Ainsi nous voyons comment des stages et des voyages de classes sont surtout des moyens pour les pédagogues Steiner-Waldorf de mettre en contact leurs élèves avec de grandes figures de l’Anthroposophie et des dirigeants de la Société Anthroposophique, afin que ceux-ci puissent les sensibiliser plus profondément qu’eux-mêmes ne savent le faire aux prémisses de leurs doctrine ésotérique. Il s’agit tout simplement d’un procédé d’endoctrinement qui, pour la sauvegarde de l’intégrité psychique des élèves et de leur libre-arbitre, doit être dénoncé et si possible condamné.

Publicités

A propos gperra

Professeur de Philosophie
Cet article, publié dans Documents internes compromettants, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s